Activité du 3ème trimestre 2014 de Groupe Eurotunnel - Forte progression du chiffre d’affaires (+7%)

Troisième trimestre 2014

  • Le chiffre d’affaires total du troisième trimestre 2014 s’inscrit en hausse de 7% à 343,9 millions euros par rapport au troisième trimestre 20131.
  • Liaison Fixe sous la Manche
    • Chiffre d’affaires des Navettes en progression de 7% à 160,3 millions d’euros
  • Europorte : poursuite de l’augmentation (+ 8%) du chiffre d’affaires
  • MyFerryLink : chiffre d’affaires en hausse de 20% à 30,3 millions d’euros

Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel, a déclaré :

«Cet été, Eurotunnel a battu de nouveaux records de fréquentation et la dynamique ne faiblit pas. La vitalité de l’économie britannique et l’application des règles environnementales Marpol aux compagnies de ferrys à partir du 1er janvier 2015 renforcent l’avantage compétitif de Groupe Eurotunnel».

 

  • Neuf premiers mois de l’année 2014 : éléments marquants

 

  •  
  • Liaison Fixe sous la Manche
  • Eurotunnel Le Shuttle a multiplié les records cet été : 375 000 véhicules ont été enregistrés pour le seul mois d’août et le record journalier 2 a été battu à trois reprises avec un pic à 16 416 véhicules. Plus remarquable encore, plus de 85 400 véhicules3 ont été transportés la semaine du 11 au 17 août 2014. C’est le chiffre le plus élevé jamais atteint en 20 ans d’exploitation.
  • Eurotunnel, leader du ferroutage avec 1,5 million de camions transportés chaque année, se donne les moyens d'augmenter sa capacité pour être en mesure de gérer 2 millions de poids lourds à partir de 2020. L’acquisition de trois nouvelles navettes poids lourds offrira la capacité nécessaire pour suivre la croissance du marché et permettre de réaliser 8 départs par heure contre 6 aujourd’hui. La capacité d’accueil va aussi s’améliorer avec la création d’un parking sécurisé de 370 places à Coquelles. Les travaux de réaménagement des terminaux se déroulent comme prévu.
  • L’application des nouvelles normes environnementales (convention Marpol) aux compagnies de ferrys à compter du 1er janvier 2015 devrait se traduire par une hausse des prix sur le marché transmanche.
  • Le CIFFCO (Centre International de Formation Ferroviaire de la Côte d’Opale) créé par Groupe Eurotunnel a obtenu l’inscription de la formation « Conducteur de train » au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Jusqu’alors, la SNCF était la seule entreprise ainsi reconnue pour ses formations, ce qui permet à Europorte de drainer de nouveaux clients. La reconnaissance par l’Etat de cette fonction en plein essor valorise des métiers d’avenir, au cœur de l’emploi des jeunes et faisant appel à de nombreuses compétences : autonomie, respect des règles de circulation et des procédures de sécurité, information des clients, etc . L’enregistrement de cette certification permettra la délivrance d’un titre professionnel national, notamment dans le cadre de l’alternance (contrats de professionnalisation, apprentissage, etc).
  • L’interconnexion électrique de 1 000 MW entre la France et la Grande-Bretagne réalisée par ElecLink (société en partenariat entre Groupe Eurotunnel et Star Capital Partners) a obtenu les autorisations nécessaires. Les contrats d’interconnexion ont été signés avec National Grid Electrical Transmission et Réseau de Transport d’Electricité, les agréments de la commission intergouvernementale (CIG), des régulateurs français et britanniques ont été obtenus (CRE et OFGEM) ainsi que la dérogation demandée auprès de la Commission européenne . Mise en service prévue fin 2016.

 

  • Europorte
  • Le Port de Bordeaux a désigné la société Europorte comme titulaire pressenti pour l'exploitation des terminaux du Verdon à l'issue d'un appel public à candidature. Véritable plate-forme industrielle et logistique répartie sur les 110 kms de l’estuaire de la Gironde, le Grand Port Maritime de Bordeaux est situé à un carrefour de routes terrestres, fluviales et maritimes et traite près de 9 millions de tonnes par an.
  • Europorte poursuit sur sa lancée grâce à de nouveaux contrats dans le domaine de la traction ferroviaire. Il a ainsi démarré en juillet un trafic dédié au transport d’engrais (engrais ammonitrate à usage agricole en vrac ou conditionné) avec Borealis, un groupe à la pointe de l’innovation dans les domaines des polyoléfines, des produits chimiques de base et des fertilisants, sur la base de 3 rotations par semaine de Grand Quevilly vers la Rochelle ou Flamboin et aussi 1 rotation par semaine de Grandpuits (Seine et Marne) vers la Champagne et le Sud-Ouest. Ce contrat permet à Europorte d'être présent sur des nouveaux axes sur la façade Atlantique.
  • Du côté de Socorail, filiale d’Europorte, de nouveaux développements aussi sont à noter tels que l’implantation sur le Bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques) d’une équipe dédiée à la traction ferrée sur les plateformes industrielles Induslacq (Lacq) et Chem'pôle 64 (Mourenx) avec la création d’une douzaine d’emplois à la clé pour les missions attribuées : maintenance de voies ferrées, manutention de plus de 4 000 wagons par an, etc.
  • GB Railfreight, le troisième opérateur de fret britannique continue à enregistrer une forte croissance de ses carnets de commandes, il a aussi renouvelé certains contrats, plus particulièrement avec les deux clients majeurs que sont Network Rail et Mediterrenean Shipping Company UK. Le nouvel accord avec Network Rail, conclu pour une durée de cinq ans, apporte à l’entreprise une activité supplémentaire importante. L’entreprise a également emporté d’importants nouveaux contrats pour le transport d’agrégats . Pour être en mesure d’assurer les nouveaux trafics obtenus, GBRf a acquis 21 locomotives de modèle Class 66, ce qui porte la flotte de Class 66 à 71 unités.
  • MyFerryLink
  • MyFerryLink a respecté son plan de route avec 10 % de parts de marché fret sur la période . La saison d'été a été parfaitement réussie malgré une concurrence très vive des deux autres opérateurs maritimes qui opèrent chacun près de deux fois plus de services sur le Détroit. Les équipes de la SCOP qui opèrent les navires affrétés auprès du Groupe ont fait la démonstration de leur professionnalisme et de la qualité de service offert. Groupe Eurotunnel fait appel de la décision de la Competition and Markets Authority (CMA) qui interdit sous 6 mois, à compter de son ordonnance, à MyFerryLink d’exploiter le Berlioz et le Rodin sur Douvres. Pour rappel, l’autorité de la concurrence française avait donné son aval à l’acquisition des navires par Groupe Eurotunnel le 8 novembre 2012. Eurotunnel conteste l’argument selon lequel il aurait repris SeaFrance alors même que celle-ci avait été liquidée 7 mois avant l’acquisition des navires.

 

 

Retrouvez les résultats complets dans le document ci-joint.

 


  1. L’ensemble des comparaisons avec 2013 se fait au taux de change moyen des neuf premiers mois de 2014 de : 1£ = 1,250 €.
  2. Les 2, 9 et 16 août, le trafic a atteint les seuils respectifs suivants 16 150, 16 416 et 16 167 véhicules, dépassant nettement le nombre historique du 17 août de l’année passée (15 982 véhicules)
  3. Voitures et cars versus 82 967 véhicules en 2013

Contacts presse