Trafic aérien suspendu : plus de 100 000 passagers ont traversé le tunnel sous la Manche

Pour faire face à l’afflux de voyageurs du fait de la fermeture des aéroports, Eurotunnel a doublé sa capacité et propose au tarif standard un départ de ses navettes toutes les 15 minutes. Le temps de traversée reste de 35 minutes.

Parallèlement, le trafic fret se poursuit de manière normale.

Ceci a permis à 10 520 véhicules de traverser la Manche ce dimanche. Samedi, ce sont 10 426 véhicules qui ont circulé sur les Navettes Passagers Eurotunnel, contre une moyenne de 5 000 en période normale.

Afin de satisfaire la demande des compagnies de cars, Eurotunnel augmente les places qui leur sont réservées. 323 cars ont ainsi pu être transportés hier, soit 85 % de plus que prévu.

Eurotunnel a également accordé à Eurostar des sillons supplémentaires pour lui permettre de faire passer des trains supplémentaires.

L'ensemble des moyens mis en oeuvre a permis à environ 100 000 personnes de traverser la Manche ce week-end.

Le personnel en repos d’Eurotunnel a été exceptionnellement sollicité pour répondre à la demande accrue. L'entreprise reste en contact permanent avec les Autorités Publiques pour adapter ses moyens aux besoins de rapatriement des passagers bloqués.

Conscient que les PME sont fortement affectées par la paralysie du transport aérien et son impact sur le courrier, Eurotunnel offre de manière exceptionnelle un rabais de 33 % sur le prix nominal l’accès aux petites camionnettes. L’accès facilité aux camionnettes permettra de charger plus de véhicules en cette période tendue et de rendre plus fluide la transmission de courriers ou de petits objets pour les entreprises en attente de livraison.

Parmi les mesures exceptionnelles prises pour améliorer le service dans un contexte de forte demande, Eurotunnel a exceptionnellement permis vendredi aux passagers d’embarquer sans réserver. Le système de réservations et le call center sont toutefois toujours actifs et il est conseillé aux passagers de réserver pour s’éviter toute attente éventuelle.

Le tunnel sous la Manche est totalement opérationnel et même si l’activité est accrue, l’infrastructure prouve son potentiel à prix et à qualité de service inchangés.

Contacts presse