RESULTATS ANNUELS 2011

  • Chiffre d’affaires de 845 millions d’euros1 en forte croissance (+16 % 2 à taux de change constant)
  • Résultat d’exploitation (EBITDA) dépassant les 400 millions d’euros, soit une marge de 46,6 %
  • Résultat opérationnel courant en croissance de 40 % à 247 millions d’euros Intérêts payés pour le service de la dette stables, à 211 millions d’euros
  • Ratio d’endettement : 56,4 %3
  • Résultat net positif de 11 millions d’euros
  • Doublement du dividende proposé à l’Assemblée générale des actionnaires du 26 avril 2012 (8 cents d’euros)

Le conseil d’administration réuni le mercredi 29 février 2012 sous la Présidence de Jacques Gounon a arrêté les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2011 :

 

Jacques Gounon, Président-directeur général de Groupe Eurotunnel, a déclaré :

" En 2011, Groupe Eurotunnel est nettement bénéficiaire et a dégagé un niveau de cash flow élevé malgré un contexte économique incertain. Tous les clignotants sont au vert. Signe de confiance dans l’avenir, il sera proposé aux actionnaires de voter le doublement du dividende à 8 cents d’euros pour l'exercice 2011. "

 

FAITS MARQUANTS DE L’ANNEE ECOULEE

    • Une gestion dynamique du cash flow

Eurotunnel continue de générer un cash flow opérationnel significatif.

    • Une relution significative de l’actionnariat

Après exercice des Bons 20074 qui ont permis aux actionnaires de bénéficier de l’augmentation de valeur survenue au sein du Groupe Eurotunnel et les différentes opérations de simplification de la structure financière, le capital de Groupe Eurotunnel SA se compose de 561 millions d’actions contre un nombre maximum de 613 millions d’actions prévu en 2007. Depuis la restructuration financière de 2007 et après exercice final des Bons 2007, l’ensemble des opérations réalisées a permis une relution de près de 9 %.

    • Rachat de 147 millions d’euros de dette5

Groupe Eurotunnel SA profite de la trésorerie significative dont elle dispose pour optimiser la gestion de sa dette en saisissant l’opportunité d’acheter 147 millions d’obligations avec décote. Ceci représente une économie de charges nettes d’intérêts en année pleine estimée à environ 5 millions d’euros en 2012. La valeur nominale de la dette à long terme diminuée des obligations à taux variable ressort à 3,6 milliards d’euros. Le ratio d’endettement à long terme sur immobilisations corporelles est de 56,4 %.

  • Liaison Fixe sous la Manche

En 2011, près de 19 millions de personnes et environ 17,7 millions de tonnes de marchandises ont traversé la Manche grâce au Tunnel.

Développement soutenu de l’activité de Navettes Passagers et Camions.

Eurotunnel se voit décerner par IFW (International Freighting Weekly, le principal groupe de presse européen traitant du transport et de la logistique), le prix de l’entreprise de transport la plus performante en matière de Développement durable.

Croissance du nombre de passagers d’Eurostar de 2 %, à près de 9,7 millions en 2011.

Mise en service de quatre Stations d’Attaque du FEu (SAFE), une innovation majeure renforçant encore la sécurité du tunnel sous la Manche.

  • Europorte

Europorte a reçu le premier « prix de la prestation fret et logistique » décerné à l’unanimité par le National Rail Awards 2011 (Récompenses nationales Britanniques du Rail Magazine) au nom de sa filiale GB Railfreight (GBRf), troisième opérateur de fret ferroviaire au Royaume-Uni.

Contribution positive au chiffre d’affaires 2011 (158 millions d’euros). L’offre d’Europorte est basée sur la qualité de service et la ponctualité, ce qui a permis la reconduction de la totalité des contrats déjà en cours chez Europorte France et de nouvelles prises de commandes notamment chez le leader européen du transport et de la logistique GEFCO.

Acquisition de 28 locomotives et notamment des Euro 4000 diesel électrique Vossloh, les locomotives les plus puissantes d’Europe.

Recrutement d’une centaine de conducteurs en France dans le cadre de la stratégie de développement d’un fret durable et créateur d’emplois qualifiés.

 

 

  • CIFFCO (Centre international de formation ferroviaire de la Côte d’Opale)

Création du premier centre privé de formation dédié au ferroviaire

C’est la première fois qu’un groupe privé de transport crée un tel centre d’enseignement, à la fois ouvert à l’ensemble des entreprises ferroviaires européennes, aux mainteneurs d’infrastructures, à leurs sous-traitants mais aussi à ceux d’autres pays voisins. Le CIFFCO, organisme agréé par l’Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), prépare à quinze métiers différents et est capable d’intervenir pour former des techniciens évoluant sur le réseau ferré national français mais aussi ceux d’autres pays voisins.

 

 

RESULTATS FINANCIERS

La marge d’exploitation (EBITDA) de 403 millions d’euros est en nette augmentation par rapport à 2010 grâce à une bonne maîtrise des coûts, et le résultat opérationnel courant progresse de 70 millions à 247 millions d’euros en 2011 (+40 %)6.

Le résultat opérationnel (EBIT) s’améliore également de 85 millions d’euros y compris la comptabilisation d’indemnités d’assurances d’un total de 29 millions d’euros liées à l’indemnisation de l’incendie de septembre 2008.

La trésorerie disponible en 2011 (a permis le paiement d’un dividende (21 millions d’euros), le rachat d’une partie des obligations à taux variable émises par Channel Link Enterprises Finance (CLEF étant la structure de titrisation de sa dette) pour 128 millions d’euros, le rachat d’actions en propre (40 millions d’euros) et des dépenses d’investissements à hauteur de 98 millions. Au 31 décembre, 2011, la trésorerie et équivalents de trésorerie s’élevaient à 276 millions d’euros.

 

 

PERSPECTIVES

Jubilé de la Reine Elizabeth en juin 2012. Les réservations enregistrées pour ce week-end prolongé s’inscrivent d’ores et déjà en hausse. Le nombre d’aubettes sera doublé pour faciliter les contrôles de passeport et les rendre plus fluides et plus rapides, un objectif permanent pour l’entreprise.

Jeux Olympiques de Londres en 2012 : Groupe Eurotunnel prévoit de gérer un afflux de passagers et réduira la durée du trajet sous la Manche à 30 minutes seulement contre 35 minutes actuellement, en augmentant la vitesse des Navettes Eurotunnel à 160 km/h contre 140 km/h aujourd’hui.

La reprise de l’activité semble se confirmer, mais elle devrait rester encore progressive selon les segments. A moyen terme, le Groupe reste confiant dans sa capacité à générer une croissance durable et, par le développement de ses relais de croissance, à augmenter encore sa résistance et sa réactivité aux aléas économiques.

Eurotunnel confirme sa volonté d’acheter trois des bateaux de l’ex-SeaFrance. Le Groupe mobilise les moyens nécessaires pour développer cette nouvelle activité en accord avec ses critères de rentabilité et au bénéfice de la Région Nord – Pas-de-Calais.

 

Retrouvez les résultats complets dans le document joint.


  1. Les chiffres du compte de résultat consolidé du Groupe de 2010 ont été recalculés au taux de change moyen 2011 (1£=1,148€) pour permettre une meilleure comparaison entre les deux exercices.
  1. A périmètre constant, c’est-à-dire en tenant compte des revenus de GBRf pour la période de janvier à mai 2010 (avant son acquisition par Groupe Eurotunnel le 28 mai 2010), la croissance du chiffre d’affaires consolidé du Groupe est de 11 %.
  1. Le ratio d’endettement à long terme sur les immobilisations corporelles tel que défini par le Groupe est le rapport entre les dettes financières à long terme diminuées de la valeur des obligations à taux variable achetées au cours de 2011, et les immobilisations corporelles. Au 31 décembre 2010 le ratio était de 56,1 %. Le calcul est présenté en section 5 ci-dessous.
  2. Bons de souscription d’Actions émis en 2007, Note d’opération visée par l’Autorité des marchés financiers le 4 avril 2007 (visa no 07-113) et radiés du marché NYSE Euronext Paris le 2 janvier 2012 avant ouverture.
  3. Au taux de change au 31 décembre 2011 de 1£=1,197€
  4. Y compris la comptabilisation d’indemnités d’assurances de 9 millions d’euros relatives aux pertes d’exploitations au titre de l’incendie de septembre 2008.

 

Fichier attaché

Contacts presse