Mise en service réussie de la téléphonie et de l’Internet mobile dans le tunnel sous la Manche pour les Jeux Olympiques de 2012

Les voyageurs pourront dorénavant téléphoner et accéder à internet dans le tunnel sous la Manche

Eurotunnel et les opérateurs de téléphonie mobile Bouygues Telecom, Orange et SFR mettent en service dès aujourd’hui, comme prévu, un système de retransmission optique dédié aux réseaux 2G (GSM 900, DCS 1800) et 3G (UMTS 2100) de téléphonie et d’Internet mobile GSM-P qui permet aux passagers du Shuttle et des trains à grande vitesse d’utiliser leur portable, aussi bien pour téléphoner que pour accéder à Internet, dans le tunnel sous la Manche. Ce projet piloté par l’équipementier Alcatel-Lucent est l’aboutissement de la coopération réussie avec tous les acteurs français des télécoms à savoir Orange, SFR, Bouygues Telecom1.

L’application des technologies de pointe mises au point par Alcatel-Lucent et les opérateurs de l’industrie des télécoms a permis de réaliser plusieurs prouesses technologiques. Offrir un service sans fil, 100 mètres au-dessous du niveau de la mer, aux 20 millions de voyageurs qui empruntent les 53 km du Tunnel tous les ans a impliqué en effet la résolution de défis multiples. Ainsi, le dispositif a été déployé en 10 mois, soit un délai record ; les travaux ont été réalisés simultanément à la poursuite du trafic ferroviaire dans le tunnel : l’environnement confiné a demandé le respect de normes très exigeantes et la spécificité des Shuttle a exigé un traitement particulier pour obtenir une transmission des ondes appropriée. De surcroît, les équipes ont dû proposer des solutions nouvelles pour que différents systèmes radio (GSM-P et GSM-R) puissent cohabiter dans le Tunnel.

Tous ces défis étant relevés, Eurotunnel peut offrir un nouveau service à ses clients, à la fois ceux des Navettes Eurotunnel et ceux des Eurostar, et démontrer son souci constant de générer de l’innovation.

Les opérateurs français assureront une prolongation de leur couverture 2G/3G dans le tunnel ferroviaire Sud (sens France/Grande-Bretagne) grâce à un câble de diffusion du signal radio permettant la diffusion des ondes et des répéteurs optiques installés tous les 750 mètres. Le tunnel Nord (sens Grande-Bretagne/France) sera couvert par les opérateurs de télécommunications britanniques après les Jeux Olympiques.

Jacques Gounon, Président-directeur général de Groupe Eurotunnel SA, a déclaré :

" Eurotunnel est fier d’enrichir régulièrement l’offre de services à ses clients grâce à des innovations technologiques majeures, s’appuyant en l’occurrence sur l’expertise d’Alcatel-Lucent. "

 

Pascal Homsy, Président-directeur général d’Alcatel-Lucent France, a déclaré :

" Grâce à une collaboration exemplaire avec les équipes d’Eurotunnel et une très forte mobilisation des différentes compétences au sein d’Alcatel-Lucent, nous sommes particulièrement fiers de pouvoir contribuer à offrir de nouveaux services de communication à bord des trains dans le tunnel sous la Manche. "

 

 

1Free rejoindra plus tard le dispositif.

Contacts presse