Le Tunnel sous la Manche a accueilli un important trafic malgré un service réduit

Les travaux de réparation des 800 mètres de caténaire dans l’intervalle 2 du Tunnel Nord ont été réalisés avec succès et l’exploitation du tunnel sous la Manche a repris à pleine capacité.

Hier suite à une rupture de caténaire, une Navette Passagers a marqué un arrêt au niveau de l’intervalle 2 du Tunnel. Conformément aux procédures de sécurité le train a été inspecté et la décision a été prise de transférer les passagers, via le tunnel de service, vers une seconde navette les acheminant en France par le Tunnel Sud. Le transfert s’est effectué dans le calme et en toute sécurité. A leur arrivée sur le Terminal français, les passagers ont été pris en charge par le personnel d’Eurotunnel et amenés au Terminal Charles Dickens à Coquelles où un espace de restauration était prévu. Le personnel d’Eurotunnel s’est mis à la disposition des passagers pour l’organisation de leurs voyages.

Près de 1 000 véhicules ont été transférés vers MyFerryLink, qui a mis en place des rotations supplémentaires pour accueillir le trafic additionnel. C’est la preuve que la récente décision de la Competition and Markets Authority, d’interdire à MyFerryLink d’accoster à Douvres, va à l’encontre d’une gestion efficace de tels incidents dans le Tunnel.

La Navette Passagers concernée a été ramenée sur le Terminal français par une locomotive diesel, où les clients ont pu reprendre possession de leurs véhicules et continuer leur voyage.

Une fois la navette évacuée, un train de travaux d’Eurotunnel a pu rejoindre le site où de nombreux techniciens très bien formés et compétents ont pu commencer les réparations sur la caténaire. Les travaux qui ont duré un peu plus d’une vingtaine d’heure et qui sont maintenant terminés ont été réalisés en toute sécurité. Eurotunnel tient à souligner que les inspections minutieuses réalisées durant et après l’incident dans la totalité du Tunnel prennent du temps mais qu’elles sont indispensables pour garantir un niveau de sécurité maximale.

Le tunnel sous la Manche est toujours resté ouvert malgré l’incident et les travaux. Il était exploité en voie unique, avec des départs en batterie envoyés en alternance sur l’intervalle n°1 (intervalle opposé à l’intervalle n°2).

Même avec un service réduit, le trafic est resté très intense : 4 860 véhicules passagers et 2 284 camions, 51 Eurostars et 6 trains de fret ont traversé la Manche par le Tunnel.

Eurotunnel investit chaque année plus de 100 millions d’euros dans la maintenance de l’infrastructure et la formation de son personnel afin d’assurer une sécurité et un confort optimal à ses clients.

Yves Szrama, Directeur Expérience Client, a déclaré :

« Nous nous excusons auprès de nos clients pour les perturbations liées à l’incident d’hier. La sécurité des passagers reste notre priorité. Nous veillons à ce qu’ils soient informés et bien pris en charge. L’installation récente de la téléphonie mobile dans le Tunnel nous a aidés à tenir nos clients informés. »

Contacts presse