Lancement de l’initiative ‘Short Straits to Smart Straits’

Faire du Détroit du Pas de Calais la porte d’entrée du Royaume-Uni la plus innovante, la plus rapide et la moins émissive

Nous avons présenté aujourd’hui une nouvelle initiative au gouvernement, appelée Short Straits to Smart Straits (d’un Détroit rapide à un Détroit intelligent) qui a pour objectif de prendre appui sur les avantages spécifiques du Détroit pour contribuer au développement économique de long terme du Royaume-Uni dans un futur post-UE et bas carbone.

Tout en soutenant pleinement les ambitions du gouvernement en matière de ports-francs, nous sommes convaincus que l'approche proposée, géographique et basée sur des sites spécifiques, ne nous permet pas de tirer le meilleur du rôle particulier que nous jouons auprès des chaînes d'approvisionnement dont la valeur ajoutée est spécifiquement fondée sur la rapidité. Nous présentons donc aujourd’hui une initiative qui vient compléter celle des ports-francs.

Partant du constat qu’il était possible d’apporter des briques complémentaires au projet et à la vision portée par les ports-francs, tout en restant dans l’esprit de ce que souhaite faire le gouvernement, nous avons réuni une coalition puissante qui veut soutenir et d’enrichir l’agenda gouvernemental en termes d’innovation.

Deux axes de travail principaux ont été identifiés.

D’une part, en collaboration avec le gouvernement, nous voulons développer la frontière la plus intelligente au monde grâce à une « optimisation numérique dynamique », avec pour objectif d’éliminer les frictions à la frontière et de créer une solution de frontière virtuelle dans le cadre de la stratégie Frontières Britanniques 2025 du gouvernement. Cette solution devra fonctionner non seulement pour le Détroit mais également à l'échelle nationale.

D’autre part, nous avons également pour ambition de créer et déployer les premiers corridors logistiques à zéro émission du Royaume-Uni, en lien avec l'important programme de développement durable du gouvernement, Une Révolution Verte pour l’Industrie et le Maritime en 2050. Ce sera une occasion remarquable pour le gouvernement de démontrer que la Grande-Bretagne est le leader mondial du développement de solutions de fret vertes, avant la COP26, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques organisée par le Royaume-Uni en novembre.

Ces deux axes de travail permettront de trouver des solutions concrètes pour soutenir les industries manufacturières stratégiques en leur offrant à terme grâce à une plus grande résilience et fluidité de la chaîne d'approvisionnement et une empreinte carbone réduite. Le développement de pôles économiques de grande valeur spécialisés dans la mobilité verte et les solutions de fret intelligentes contribuera également à stimuler les investissements nécessaires ainsi que l'emploi local dans l'est du Kent.

Aujourd'hui, nous demandons au gouvernement de travailler avec nous pour révolutionner le transport de marchandises et créer des corridors peu émissifs, pour éliminer les frictions aux frontières et offre des opportunités économiques rapides et durables à travers le pays.

Doug Bannister, directeur général du port de Douvres, a déclaré : « La vision des ports-francs portée par le Ministre des Finances a été le catalyseur de la création d'un large corpus d'intérêt et d'expertises qui veut transformer la logistique du juste-à-temps au Royaume-Uni. En collaboration avec le gouvernement, cette initiative pourrait profiter aux grandes et petites entreprises à travers le pays, pour les aider à fonctionner plus efficacement à un moment où elles doivent naviguer à travers les impacts économiques de la pandémie et s'adapter à un environnement commercial post-Brexit tout en évoluant vers un avenir plus durable. »

John Keefe, directeur des affaires publiques de Getlink, a déclaré : « Avec son volume élevé, ses services rapides et fréquents, le Détroit du Pas-de-Calais est la porte d'entrée de 90% des échanges commerciaux entre la Grande-Bretagne et l'Europe et représente une valeur d'environ 250 milliards de livres sterling par an. Cette proposition innovante, issue d'une puissante coalition d'innovateurs, d'opérateurs de transport et d'industriels à travers le Royaume-Uni, vise d’une part à développer des corridors logistiques zéro carbone reliant les principaux centres industriels du Royaume-Uni et d’autre part à exploiter la technologie intelligente qui permettra au Royaume-Uni de réussir dans le monde dynamique des chaînes d'approvisionnement. »

Notes aux rédactions

  1. « Short Straits to Smart Straits » est une initiative qui rassemble une coalition d'opérateurs de transport, d'innovateurs et de partenaires de l'industrie britannique. Ils veulent s'engager auprès du gouvernement pour mettre en œuvre un programme de solutions technologiques qui assureront la résilience et l'adaptabilité futures de la porte d'entrée du Détroit.
  1. Les passages du Détroit, constitués du port de Douvres et d'Eurotunnel (Getlink) :
    1. occupent un emplacement stratégique unique à l'intersection commerciale critique avec le principal partenaire commercial du Royaume-Uni et avec les routes commerciales mondiales ;
    2. fournissent les services de traversée les plus rapides et les plus fréquents, en soutenant les chaînes d'approvisionnement du juste-à-temps à travers le Royaume-Uni ;
    3. contribuent à  250 milliards de livres de commerce, dont la moitié dessert les Midlands et le Nord ;
    4. gèrent 50% du commerce de marchandises entre le Royaume-Uni et l’Europe ;
    5. sont deux des plus grands employeurs locaux, à travers plus de 25 000 emplois directs et indirects dans la région.