Groupe Eurotunnel : Résultats et trafic en hausse au premier semestre 2014

Chiffre d’affaires : nouvelle hausse à 559 millions d’euros (+ 8 %1) EBITDA en progression de 6% à 216 millions d’euros.

  • Concession de la Liaison Fixe sous la Manche :
    Chiffre d’affaires en hausse à 393 millions d’euros (+ 5 %) Trafic ferroviaire:
    Croissance du nombre de passagers des trains à grande vitesse (+ 2 %) Forte augmentation du nombre de trains de marchandises (+ 15 %)
  • Europorte :
    Progression continue du chiffre d’affaires (+ 10 %) à 127 millions d’euros.
  • MyFerryLink :

Augmentation du chiffre d’affaires de 31% à 39 millions d’euros.

Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel SA, a déclaré :

«Toutes les activités sont en croissance. La Liaison Fixe atteint un niveau de marge opérationnelle record dans un marché transmanche très actif. Les nouvelles exigences environnementales qui s’imposeront aux compagnies de ferrys au 1er janvier 2015 devraient renforcer l’attractivité du Lien Fixe.»

 

Rappel des faits marquants du semestre

La Commission européenne a indiqué en avril aux Etats qu’elle abandonnait les griefs mentionnés dans l’avis motivé du 20 juin 2013 liés au niveau des péages du Tunnel, validant par là-même le cadre tarifaire d’Eurotunnel et son modèle économique.

La Competition and Markets Authority (CMA) interdit sous 6 mois, à compter de son ordonnance, à MyFerryLink d’exploiter le Berlioz et le Rodin sur Douvres, alors même que cette décision avait été cassée en appel en décembre 2013.

 

Liaison Fixe : croissance solide dans un contexte de forte concurrence

Au cours du premier semestre 2014, le chiffre d’affaires du service navettes est en hausse de 6% par rapport au premier semestre 2013. L’activité voitures est soutenue avec 1 120 487 unités (+ 5%) et une très belle part de marché de 54% dans un marché légèrement croissant (+1%). En termes de fret, la hausse est de 3% à 698 531 camions. Eurotunnel continue de profiter de la reprise de l’économie britannique et séduit par son offre de navettes fréquentes. Dans un marché Camions en croissance, Eurotunnel confirme sa part de marché historique de 38%

Au premier semestre, les revenus du réseau ferroviaire ont augmenté de 3%. Pour Eurostar la tendance positive s’est ralentie au printemps et le mois de juin a été affecté par les grèves de la SNCF (pas d’annulation d’Eurostar mais les correspondances n’étant pas assurées, certains voyageurs ont été dissuadés de prendre le train) d’où une croissance du nombre de voyageurs limité à 2% par rapport au premier semestre 2013, le seuil des 5 millions de passagers est franchi pour la première fois.

Eurostar a par ailleurs annoncé que l'arrivée prochaine des nouvelles rames Velaro de Siemens allait augmenter très sensiblement le confort et l'attractivité de ses services.

L’activité des trains de marchandises a progressé de manière très significative (+ 15%) grâce à l’impact commercial du dispositif d’aide au démarrage de nouveaux services ETICA (Eurotunnel Incentive for Capacity Additions) et malgré l’impact de la grève de la SNCF au mois de juin qui a fortement perturbé le trafic.

 

Europorte : de nouveaux contrats

Europorte qui regroupe les filiales de fret ferroviaire de Groupe Eurotunnel SA en France et au Royaume-Uni, continue à connaître une forte croissance de son chiffre d’affaires (+10%) grâce à la signature de nouveaux contrats. Ces derniers impliquent des frais de démarrage supplémentaires, ce qui explique la hausse des charges d’exploitation de 13%; la grève de la SNCF qui a empêché les trains Europorte de circuler en juin en France contribue aussi à la détérioration de la marge d’exploitation.

GBRf, le troisième opérateur de fret en Grande-Bretagne, poursuit également sur sa dynamique avec notamment le renforcement des axes de croissance au Royaume-Uni où les activités des trains intermodaux et du transport « vrac » ont su bénéficier des effets de la reprise économique. Parmi ses nombreux contrats se distingue celui signé avec Sibelco qui comprend la rotation de 11 trains par semaine transportant de la silice et du sable de King’s Lynn (Norfolk) vers Goole (Yorkshire).

 

MyFerryLink : un acteur crédible sur le marché du transmanche

Le trafic fret bondit de plus de 30% en dépit des annonces négatives successives de la CMA, ce qui est le signe du soutien franc de la clientèle pour MyFerryLink. Sur les voitures, MyFerryLink a encore un déficit de notoriété ralentissant sa progression.

C’est au nom des consommateurs qui plébiscitent le service de qualité de cette compagnie maritime qu’Eurotunnel fait appel contre l’interdiction décrétée par la CMA d’accoster à Douvres. Cette décision, si elle est confirmée, aurait pour première conséquence une réduction de l’offre et probablement une hausse des tarifs sur le transmanche pour les consommateurs.

 

Un coût de l’endettement en baisse

Les chiffres consolidés du premier semestre font apparaître une augmentation de 12 millions de l’EBITDA à 216 millions d’euros en dépit d’un environnement très concurrentiel. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel courant restent caractérisés par une saisonnalité forte sur l’année.

Pour la Liaison Fixe, c’est la cinquième année consécutive de hausse pour l’EBITDA qui atteint un niveau record (221 millions d’euros).

Les charges d’exploitation de la Liaison Fixe sont en hausse de 6% à 172 millions d’euros, la comparaison avec l’année dernière devant tenir compte d'une indemnité d’assurances exceptionnelle perçue en 2013.

Pour les six premiers mois de l’année, le coût de l’endettement financier net est en diminution de 6 millions d’euros liée à la baisse du taux d’inflation britannique sur le coût de la tranche indexée de la dette et aux remboursements de la dette.

La trésorerie à fin juin s’élève à 215 millions d’euros.

Au premier semestre 2014, le Groupe enregistre une perte nette de 11 millions d’euros. Hors la perte de MyFerryLink, le résultat net consolidé du Groupe Eurotunnel est positif de 3 millions d’euros.

 

 

Get the full results in the attached document below.


  1. L’ensemble des comparaisons avec le compte de résultat du premier semestre 2013 se fait au taux de change constant du premier semestre 2014 :1 £ = 1,229 €.

Contacts presse