Groupe Eurotunnel réduit son endettement

Groupe Eurotunnel a consacré 99 millions d'euros pour racheter sur les marchés avec une décote moyenne de près de 11 % une partie des obligations à taux variable émises par Channel Link Enterprises Finance (CLEF), la structure de titrisation de sa dette1.

Ces 110 millions d'euros d’obligations rachetées présentent les mêmes caractéristiques que la tranche C de la dette du groupe et se répartissent 60 % en livres sterling et 40 % en euros.

Groupe Eurotunnel, tirant parti du besoin de liquidités de certains détenteurs, neutralise ainsi une partie des intérêts dus et génère un profit latent correspondant à la décote obtenue.

L’agence de notation Fitch a par ailleurs amélioré le 28 septembre le rating de CLEF à BBB « stable ».

Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel, a déclaré :

" Alors que la problématique de la dette s’invite dans toutes les économies mondiales, Groupe Eurotunnel affecte une partie de ses cash-flows récurrents à l'allègement du service de la dette ».

 

1. Le montant de la dette de Groupe Eurotunnel au 30 juin 2011 (taux de conversion : 1 £ = 1,108 €) s’élève à 3,6 milliards d'euros ; la dette est découpée en trois tranches A, B et C dont deux à taux fixe et une à taux variable couverte à taux fixe.

 

Contacts presse