Getlink : Résultats annuels 2018 historiques

  • Un chiffre d’affaires en hausse de +5%1 à 1,079 milliard d’euros ;
  • Un EBITDA en hausse de +9% à 569 millions d’euros2 ;
  • Un bénéfice net consolidé à 130 millions d’euros en hausse de 16% ;
  • Une forte génération de Free Cash Flow3, en hausse de 16 millions d’euros, à 252 millions d’euros ;
  • Fort de ces performances exceptionnelles, une augmentation de +20% du dividende sera proposée à l’Assemblée Générale des actionnaires du 18 avril 2019 à 36 centimes d’euros par action, au-dessus de l’objectif annoncé.

Jacques Gounon, Président-directeur général de Getlink, a déclaré : « Le Groupe connait sa neuvième année consécutive de croissance et a réalisé une année 2018 exceptionnelle, d’un point de vue opérationnel et financier, avec des résultats qui dépassent les attentes du marché. Le Groupe aborde le Brexit sur des bases solides pour fournir à ses clients le meilleur service possible et accroître sa compétitivité. »

  • Objectifs financiers 2019
    • Dividende 2019 : 36 centimes d’euros par action sous réserve de l’approbation de l’Assemblée Générale du 18 avril 2019, en augmentation de 6 centimes, soit 1 centime de plus que l’objectif ;
    • EBITDA4 : 560 ou 575 millions d’euros selon les scénarios de contrôles frontaliers mis en œuvre par les Etats après le 29 mars 2019.
  • Horizon 2022 confirmé
    • EBITDA supérieur à 735 millions d’euros ;
    • Augmentation du dividende de 5 centimes d’euros par an.

 

FAITS MARQUANTS DE L’ANNÉE ÉCOULÉE

  • Groupe
    • Entrées d’Atlantia et d’Eiffage au capital du Groupe ;
    • Première émission d’obligations sous forme de Green Bonds pour un montant de 550 millions d’euros, permettant de financer le projet ElecLink.
  • Eurotunnel
    • En 2018, les Navettes d’Eurotunnel ont transporté 2,7 millions de véhicules de tourisme et 1,7 millions de camions ;
    • Le chiffre d’affaires de l’activité Navettes augmente de +6% par rapport à 2017 conformément à la stratégie de qualité de service et de politique premium ;
    • En particulier, le service Navettes Camions a battu un nouveau record de volume, confirmant la résilience du modèle économique avec une croissance deux fois plus rapide que celle de l’économie britannique ;
    • Eurostar a transporté en 2018 près de 11 millions de passagers, soit un nouveau record historique dépassant le précèdent de plus d'un demi-million de voyageurs. Ce record s’appuie sur une croissance des flux historique et d’excellents résultats pour la nouvelle liaison Londres-Amsterdam ;
    • Eurotunnel est prêt pour le Brexit : campagne #BrexitAndBeyond à destination des parties prenantes, notamment clients et Autorités, optimisation des deux terminaux, création d’une zone SIVEP-Douanes pour l’Etat en France, e-gates pour les passagers, investissements dans les systèmes d’information.
  • Europorte
    • Europorte affiche un chiffre d’affaires en croissance et une rentabilité en augmentation de près de 30%, à méthode comptable comparable, en avance sur son plan de marche, et ce en dépit des grèves SNCF au deuxième trimestre ;
    • Europorte présente un résultat net positif avant impôts à 1,4 millions d’euros confirmant l’excellence opérationnelle des équipes.
  • ElecLink
    • Les investissements réalisés en 2018 s’élèvent à 213 millions d’euros soit 453 millions d’euros au total depuis le début du projet ;
    • Le tirage du câble en Tunnel commencera dès autorisation de la CIG ;
    • La mise en service opérationnelle reste prévue en 2020.

 

RÉSULTATS FINANCIERS

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe au titre de l’exercice 2018 s’élève à 1,079 milliard d’euros, en augmentation de 51 millions d’euros (+5%) par rapport à 2017.

Les charges d’exploitation s’élèvent à 510 millions d’euros en augmentation de seulement 5 millions d’euros par comparaison avec 2017.

L’EBITDA consolidé s’établit à 569 millions d’euros, en amélioration de 46 millions d’euros par rapport à 2017 à taux de change constant, dont 19 millions d’euros en application de la nouvelle norme IFRS 16.

Après prise en compte de l’impact IFRS 16 sur les amortissements (+18 millions d’euros) qui compense l’amélioration au niveau d’EBITDA, le résultat opérationnel courant est en augmentation de 24 millions d’euros et s’établit à 395 millions d’euros (+6%).

Le résultat net consolidé du Groupe de l’exercice 2018 est un profit de 130 millions d’euros, contre 112 millions d’euros en 2017, en hausse de 16%.

La trésorerie au 31 décembre 2018 s’élève à 607 millions d’euros.

 

OBJECTIFS

Fort de sa confiance en la robustesse de son modèle économique et des très bons résultats de l’année 2018, le Groupe confirme son intention d’accélérer sa politique de dividende au service de ses actionnaires. Ainsi, il proposera à son assemblée générale de le porter à 36 centimes d’euro par action au titre de l’exercice 2018, soit une augmentation de 20% par rapport à 2017.

La situation politique actuelle, notamment au Royaume-Uni, est de nature à créer de l’incertitude sur l’impact à court terme de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne le 29 mars 2019. Le Groupe considère que cette incertitude est de nature à affecter son activité sur les premières semaines qui suivront cette date.

Confiant dans l’engagement des Etats à mettre en place rapidement des procédures de contrôle frontalier efficaces n’entrainant aucune discontinuité opérationnelle, le Groupe fixe son objectif financier d’un EBITDA 2019 de 560 millions d’euros dans le cadre d’un « no deal » ou de 575 millions d’euros, en cas d’accord, au taux de change de 1£=1,128€.

Néanmoins, et malgré ce contexte incertain à court terme, le Groupe reste très confiant dans la solidité de ses différentes activités et leur potentiel de croissance à moyen terme. Le Groupe pense toujours dépasser 735 millions d’euros d’EBITDA à l’horizon de 2022 (à 1£=1,14€).

 

Prochains rendez-vous 2019 :

18 avril 2019 : Assemblée Générale du Groupe

23 avril 2019 : Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019

23 juillet 2019 : Résultats Semestriels 2019

 

Informations complémentaires :

Le Conseil d’administration, réuni le mercredi 20 février 2019 sous la présidence de Jacques Gounon, a arrêté les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2018.

L’analyse financière des états financiers consolidés est disponible sur le site Internet du Groupe :

www.getlinkgroup.com

 

Les comptes consolidés et sociaux 2018 de Getlink SE ont été audités et certifiés par les commissaires aux comptes.


1. L’ensemble des comparaisons avec le compte de résultat 2017 se fait au taux de change moyen de 2018, soit 1£=1,128€.

2. Dont 19 millions d’euros suite à la première application de la nouvelle norme IFRS 16 relative au traitement comptable des contrats de location (sans retraitement de données comparatives).

3. Hors investissements ElecLink et produits nets des opérations financières.

4. Au taux de 1£=1,128€ et du périmètre à date.

Contacts presse