Getlink : Résultats annuels 2017 en hausse

Un chiffre d’affaires en hausse de 4%1 à 1,033 milliard d’euros,

Un EBITDA en hausse de 6% à 526 millions d’euros, Un bénéfice net consolidé à 113 millions d’euros,

Une forte génération de Free Cash Flow2, en hausse de 97 millions d’euros, à 236 millions d’euros,

Une augmentation de 15% du dividende proposée à l’Assemblée Générale des actionnaires du 18 avril 2018 à 30 centimes d’euros par action.

« Le Groupe connait sa huitième année consécutive de croissance et a réalisé une excellente année, que ce soit d’un point de vue opérationnel ou financier. Les perspectives des années à venir sont toujours aussi positives, notamment pour les cash flows, ce qui nous permet de nous engager à augmenter les dividendes des prochaines années de cinq centimes par an. »

Jacques Gounon, Président-directeur général du Groupe

Objectifs 2018 (au taux de 1 £= 1,14€ et du périmètre à date)

    • EBITDA 2018 : 545 millions d’euros
    • Dividende 2018 : 35 centimes d’euros par action

Horizon 2022 (au taux de 1 £= 1,14€ et du périmètre à date)

    • EBITDA supérieur à 700 millions d’euros suite à la mise en service d’ElecLink en 2020

Politique de dividende

    • Augmentation du dividende de 5 centimes d’euros par an

FAITS MARQUANTS DE L’ANNÉE ÉCOULÉE

  • Groupe

Refinancement de la dette à taux variable du Groupe, qui a permis de réduire les paiements d'intérêt de 60 millions d’euros par an à partir du second semestre 2017 et de baisser le coût moyen de la dette à moins de 4%.

  • Eurotunnel

En 2017, les Navettes d’Eurotunnel ont transporté 2,6 millions de véhicules de tourisme et 1,64 million de camions.

Le chiffre d’affaires de l’activité Navettes augmente de 3% par rapport à 2016 grâce à une augmentation du yield permis par une excellente qualité de service.

Le Shuttle a atteint en 2017 sur l’activité voitures, une part de marché annuelle de 54,9%, confirmant ainsi son leadership sur le marché du Détroit. Le service des animaux domestiques, qui est un facteur de fidélisation des clients, a de nouveau connu une année record avec 331 372 animaux transportés (+10% par rapport à 2016).

Le service Navettes Camions a consolidé son trafic sur l’année 2017 avec une part de marché de 39,1%.

Eurostar a transporté en 2017, plus de 10,3 millions de passagers, porté par une fin d‘année record. Le retour à la croissance du trafic, le lancement annoncé de la ligne Eurostar Londres-Amsterdam le 4 avril prochain ainsi que la perspective de desserte d’autres villes françaises sont autant d’atouts pour la croissance de ce trafic.

  • Europorte

Le chiffre d’affaires d’Europorte est en hausse de 2% par rapport à 2016, notamment grâce à un renforcement des volumes chez les principaux clients dans l’automobile, la chimie et les céréales, satisfaits de la qualité de service obtenue.

Europorte affiche un EBITDA, en forte croissance, à 6 millions d’euros.

Europorte présente un résultat net positif avant impôts à 0,3 million d’euros.

  • ElecLink

Les travaux se poursuivent selon le calendrier.

La mise en service opérationnelle est prévue en 2020.

RÉSULTATS FINANCIERS

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe au titre de l’exercice 2017 s’élève à 1,033 milliard d’euros, en augmentation de 36 millions d’euros (+4 %) par rapport à 2016.

Les charges d’exploitation s’élèvent à 507 millions d’euros en augmentation de seulement 1 %.

L’EBITDA consolidé s’établit à 526 millions d’euros, en amélioration de 32 millions d’euros par rapport à 2016 à taux de change constant.

Le résultat opérationnel courant, en augmentation de 30 millions d’euros, s’établit à 374 millions d’euros (+9%).

Le résultat net consolidé du Groupe de l’exercice 2017 est un profit de 113 millions d’euros, contre 188 millions d’euros (recalculé) en 2016, qui intégrait toutefois 114 millions d’euros d’éléments non-récurrents.

En base comparable, excluant les éléments non récurrents, le résultat net consolidé 2017 est passé de 74 millions d’euros en 2016 à 106 millions d’euros en 2017 (+43%).

La trésorerie au 31 décembre 2017 s’élève à 613 millions d’euros.

PERSPECTIVES

En 2017, le Groupe a de nouveau démontré la force et l'équilibre de son modèle économique en toutes circonstances.

Le Groupe reste très confiant dans la solidité de son activité de la Liaison Fixe et son potentiel de croissance. Eurotunnel reste, et s’affirmera de plus en plus, comme l’acteur incontournable des échanges commerciaux et de personnes entre le Royaume-Uni et l’Europe continentale.

Le Groupe suit le déroulement des négociations relatives à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, se félicite que ces négociations soient entrées en phase 2, et qu’une période de transition suive cette sortie le 29 mars 2019.

L’analyse des prévisions économiques des zones économiques importantes pour le Groupe (Grand Londres, Kent, Europe de l’Ouest) conforte ses fondamentaux.

Le Groupe est décidé à stimuler la croissance du trafic du Tunnel, tout en accroissant ses marges. Pour ce faire le Groupe poursuivra notamment une politique commerciale attractive orientée sur la qualité de service, la digitalisation des process, les coopérations avec les entreprises ferroviaires, tout en réalisant des investissements ciblés, comme l’agrandissement des terminaux ou l’ouverture du nouveau salon Flexiplus sur le terminal de Folkestone prévue pour le premier semestre 2018.

Le Groupe, qui a créé de la valeur avec le fret ferroviaire, s’attachera en 2018 à développer Europorte en continuant de privilégier la rentabilité de ses opérations.

Le Groupe continuera de travailler à l'optimisation de son financement, pour permettre en fonction des conditions de marché, de minimiser sur la durée, le coût du service de sa dette.

Confiant en son avenir, le Groupe confirme son objectif financier d’un EBITDA 2018 en progression, à 545 millions d’euros. Cet objectif est la reprise de celui annoncé précédemment, en tenant compte d’une parité de change de 1£=1,14€ et du retard de quatre mois de la mise en service de la ligne Londres-Amsterdam.

La mise en service d’ElecLink en 2020 représentera une accélération sensible de la profitabilité du Groupe. Au total, dans le contexte actuel le Groupe pense dépasser les 700 millions d’euros d’EBITDA (à £1=1,14€) à l’horizon de 2022.

Le Groupe affirme son intention de poursuivre sa politique de croissance régulière du dividende au service de ses actionnaires avec un objectif d’augmentation de 5 centimes d’euros par an.

Prochains rendez-vous 2018 :

18 avril 2018 : Assemblée Générale du Groupe

25 avril 2018 : Chiffre d’affaires du premier trimestre 2018

25 juillet 2018 : Résultats Semestriels 2018

Informations complémentaires :

 

Le Conseil d’administration, réuni le mardi 20 février 2018 sous la présidence de Jacques Gounon, a arrêté les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2017.

L’analyse financière des comptes consolidés est disponible sur le site Internet du Groupe :

www.getlinkgroup.com

Les comptes consolidés et sociaux 2017 du Groupe ont été audités et certifiés par les commissaires aux comptes.

  1. L’ensemble des comparaisons avec le compte de résultat 2016 se fait au taux de change moyen de 2017, soit 1£ = 1,14 €.
  2. Hors ElecLink.