Getlink : Assemblée générale mixte le 27 avril 2022

Le Conseil d’administration, réuni le 23 février 2022 sous la présidence de Jacques Gounon, a décidé de convoquer l’Assemblée générale ordinaire et extraordinaire des actionnaires de Getlink le 27 avril 2022[1].

Le Conseil d’administration a arrêté les résolutions d’ordre financier qui seront proposées aux actionnaires lors de cette Assemblée générale et celles relatives à la rémunération inchangée des mandataires sociaux. Il est proposé aux actionnaires de voter un dividende de 0,10 € par action.

Compte tenu des règles d’indépendance des administrateurs fixées par le Code Afep-Medef auquel Getlink adhère, le Conseil d’administration a décidé de ne pas proposer le renouvellement du mandat de Patricia Hewitt et Jean-Pierre Trotignon (durée de mandature, douze années). Le Conseil d’administration remercie chaleureusement Patricia Hewitt et Jean-Pierre Trotignon, pour la qualité de leur participation aux travaux du Conseil d’administration et de ses comités.

Le Conseil d’administration a décidé de soumettre à l’Assemblée générale des actionnaires le renouvellement, pour une période de quatre années, des mandats d’Administrateurs de Corinne Bach, Elisabetta De Bernardi di Valserra, Carlo Bertazzo, Bertrand Badré et Jacques Gounon dont les mandats arrivent à échéance à l’issue de l’Assemblée générale, ainsi que le renouvellement, pour une durée d’une année, de Perrette Rey. Sous réserve du renouvellement de son mandat d’Administrateur par l’Assemblée générale, le Conseil d’administration décidera de la reconduction de Jacques Gounon dans son mandat de Président du Conseil d’administration.

Par ailleurs, afin de maintenir, en son sein, une expérience forte des enjeux géostratégiques et des affaires publiques britanniques, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale la nomination en qualité de membre du Conseil, pour une période de quatre années, de Lord Ricketts, ancien Ambassadeur du Royaume-Uni en France et membre de la House of Lords, Londres (Royaume-Uni).

Dans le prolongement du renforcement de son engagement dans la transition énergétique, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale la nomination de Brune Poirson en qualité de membre du Conseil d’administration, pour une période de quatre années. Brune Poirson, ancien ministre, engagée depuis toujours pour le développement durable, apportera au Conseil d’administration sa compétence, notamment en matière environnementale. Elle contribuera à enrichir les travaux du Conseil d’administration sur la stratégie et le déploiement des plans d’action du Groupe en matière de développement durable. 

Dans le même sens, le Conseil d’administration a décidé de proposer aux actionnaires une résolution pour vote consultatif sur l’ambition de Getlink en matière de transition énergétique vers la neutralité carbone et ses objectifs.  

Sous réserve des conditions sanitaires au moment considéré, l’Assemblée générale mixte, se tiendra en présentiel le 27 avril 2022 à 10h00, à Marcq-en-Barœul (Lille).

 

********************

BRUNE POIRSON

Née en 1982 à Washington D.C., de nationalité française et américaine, diplômée de la London School of Economics, de l’IEP d’Aix et de la Kennedy School de Harvard, Brune Poirson a débuté sa carrière à Londres, au sein de la Fondation pour l’Innovation de la Grande-Bretagne, puis a rejoint l’Agence Française de Développement au poste de coordonnatrice de développement à New Delhi, sur un projet de distribution d'eau potable dans les bidonvilles. Après avoir été directrice du développement durable et de la responsabilité sociale d’une de ses filiales de Veolia à Delhi, elle a rejoint à Boston, un incubateur de startups vertes. Brune Poirson a été pendant trois ans Secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique et la première française élue Vice-Présidente de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement. Brune Poirson est directrice du développement durable et membre du comité exécutif du groupe hôtelier français Accor. 

 

LORD RICKETTS

Né en 1952, de nationalité britannique, diplômé de l'Université d'Oxford et Master of Arts du Pembroke College, Honorary DLC de l'Université du Kent et Honorary LLO de l'Université de Bath, Peter Ricketts, Baron Ricketts of Shortlands, a débuté sa carrière en 1974 au Foreign and Commonwealth Office (FCO). En poste auprès de la délégation du Royaume-Uni à l'OTAN à Bruxelles, il rejoint le FCO, où il exerce en 1983, les fonctions de Directeur Adjoint du cabinet de Sir Geoffrey Howe (Ministre des Affaires étrangères), de premier secrétaire d'Ambassade à Washington (États-Unis) en 1985, de Chef de division à Hong Kong en 1990, de Conseiller aux affaires européennes et économiques à !'Ambassade en France en 1995 et de Directeur Politique adjoint en 1997. Il a été nommé en 2000 Président du Joint Intelligence Committee, puis en 2001 Directeur politique du FCO. De 2003 à 2006, il était représentant permanent du Royaume-Uni à l'OTAN. Il est devenu en 2006 Secrétaire Général du FCO, puis en 2010 Conseiller pour la sécurité nationale au Royaume-Uni. Enfin, de 2012 à janvier 2016, il a été Ambassadeur du Royaume-Uni en France et à Monaco. Membre de la House of Lords, Londres (Royaume-Uni), Président du Normandy Memorial Trust (Association bénévole) (Royaume-Uni), vice-président du Royal United Services Institute, Londres (Royaume-Uni), Peter Ricketts est membre du Conseil d’administration et membre du Comité des Nominations, des Rémunérations et de la Gouvernance d'ENGIE.

Footnotes

 

  1. ^ [1] L’avis de réunion de cette assemblée sera publié au BALO (Bulletin des Annonces Légales et Obligatoires) le 2 mars 2022 et pourra être consulté sur le site internet de la Société.