Eurotunnel organise son vingtième exercice « grandeur nature » de sécurité, enjeu fondamental pour le Tunnel

Eurotunnel et les Pouvoirs publics ont organisé dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 mars 2010 un vaste exercice de sécurité, le BINAT 20 (comme binational), qui fait intervenir les services de secours de France et de Grande-Bretagne, notamment les sapeurs-pompiers, les unités médicales d’urgence et la police.

Cette année, la France a été l’Etat pilote pour les besoins de l’exercice, qui s’est déroulé sous l’autorité du sous-préfet de Calais, M. Gérard Gavory.

Le BINAT est un exercice régulier, le 20ème depuis la création d’Eurotunnel, qui a pour but de tester les plans d’intervention des services de secours et leur bonne coordination, dans l’éventualité d’un accident survenant dans le tunnel sous la Manche.

L’édition 2010 a simulé une difficulté à bord d’une Navette Camions. Par principe, le scénario retenu prévoit des situations extrêmes et des développements particulièrement exigeants. Il a donc conduit à une mobilisation de moyens considérables : cette année, plus de 80 membres des différents services de secours français et britannique, une vingtaine de figurants, vingt arbitres et d’observateurs, une Navette d’Eurotunnel, dix camions, quinze véhicules STTS (Système de transport du tunnel de service)...

Un dispositif d’une telle ampleur est sans comparaison en Europe, où Eurotunnel est le seul gestionnaire d’infrastructure et opérateur de transport à consacrer de tels moyens à ce type de test.

Eurotunnel estime qu’un exercice BINAT lui coûte en moyenne 200 000 €.

Selon les premières observations, l’édition 2010 a mis en évidence le très bon fonctionnement du Poste de commandement opérationnel (PCO) d’Eurotunnel et de ses équipements. Eurotunnel est doté sur son terminal de Coquelles (Pas-de-Calais) comme sur son site de Folkestone (Kent, Grande-Bretagne) d’un PCO qui est spécialement activé en cas de crise. Equipé d’un système d’information et de moyens de communication adéquats, le PCO permet de regrouper en un seul lieu toutes les Autorités décisionnelles et, en particulier, le commandement des opérations de secours. Le PCO est en relation permanente avec les trains dans le Tunnel et les équipes de secours.

Le BINAT 20 a également permis de mesurer l’efficacité de la nouvelle procédure d’intervention des pompiers affectés au Tunnel (First Line Of Response ou FLOR) désormais à même de limiter la propagation d’un incendie, une fois les personnes mises en sécurité, ce avant l’arrivée de renfort.

" L’organisation à échéances régulières des exercices BINAT, a déclaré Henri Rouanet, Président du Comité de sécurité, sûreté et environnement d’Eurotunnel, montre l’importance que le Groupe attache à la question de la sécurité de ses clients, de son personnel et des biens qui transitent par le Tunnel. Elle demeure une exigence fondamentale et un enjeu clé, quand on garde à l’esprit que depuis 1994, 250 millions de voyageurs et 50 millions de véhicules ont traversé la Manche grâce à Eurotunnel.

Plus précisément, cet exercice a confirmé l’absolue nécessité de mener à bien le Plan Salamandre dont la composante essentielle est la réalisation de quatre stations fixes de brumisation qui limiteront les atteintes du feu une fois assurées les évacuations. " 

 

Contacts presse