Eurotunnel et Eurostar co-financent l’achat de deux unités de dépannage

Poursuivant sa politique d’amélioration de la sécurité et de la qualité de service, Eurotunnel a décidé d’acheter conjointement avec Eurostar deux locomotives de secours supplémentaires, de type Krupp, d’un megawatt de puissance, pour un coût total de 1,3 million d’euros. Ces matériels s’ajoutent aux cinq locomotives Krupp du parc actuel d’Eurotunnel. Eurotunnel se trouve ainsi doté de moyens de secours largement supérieurs à ceux prévus par le contrat de Concession.

Eurotunnel et Eurostar ont travaillé ensemble pour améliorer la sécurité et le confort des passagers et soulignent que la meilleure formule pour dépanner rapidement un train de passagers tombé en panne est de le tracter hors du Tunnel. Eurotunnel a la possibilité, 24 heures sur 24, 365 jours par an, de tracter avec ses multiples locomotives Krupp tout train à grande vitesse sur High Speed One, jusqu’aux gares d’Ashford International, Calais Fréthun ou Londres St-Pancras International.

Richard Morris, Directeur de la continuité du service d’Eurostar, a déclaré : « Nous sommes très heureux d’annoncer cet investissement réalisé en commun avec Eurotunnel pour l’achat de locomotives Krupp supplémentaires, ceci démontre notre engagement dans le domaine de la sécurité et du confort des voyageurs

Bruno Bouthors, directeur de la sécurité et du développement durable chez Eurotunnel, a déclaré :

« La gestion de la circulation d’une ligne ferroviaire grande vitesse est un métier exigeant qui ne s’improvise pas, qui réclame un savoir-faire technique et de l’expérience. Eurotunnel continue d'investir pour assurer une traversée de la Manche en toute sécurité, notamment dans la perspective des Jeux Olympiques 2012. Sans compromis, la sécurité constitue la priorité essentielle d’Eurotunnel.»

L’achat de matériel supplémentaire montre l’importance que le Groupe Eurotunnel attache à la question de la sécurité de ses clients, de son personnel et des biens qui transitent par le Tunnel. Elle demeure une exigence fondamentale et un enjeu clé, puisqu’en 16 ans, ce sont 250 millions de passagers et 50 millions de véhicules qui ont traversé le tunnel sous la Manche.

Contacts presse