Eurotunnel complète l’offre de téléphonie mobile dans le tunnel sous la Manche, 100 mètres sous le niveau de la mer

Eurotunnel et les opérateurs de téléphonie mobile britannique Vodafone et EE (société issue de la fusion entre Orange et T-Mobile en Grande-Bretagne) ont signé ce jour un contrat d’une durée de 10 ans prévoyant l’exploitation d’un système de retransmission optique dédié aux réseaux 2G1et 3G2de téléphonie et d’internet mobile (GSM-P) dans le tunnel Nord (sens Grande-Bretagne/France)3.

Il permettra aux passagers qui le souhaitent, qu’ils voyagent dans le Shuttle ou dans les trains à grande vitesse, d’utiliser leur téléphone portable ou leur tablette tactile à tout endroit du tunnel sous la Manche. La qualité de la communication sera équivalente à celle d’un appel passé de Paris, Londres, ou ailleurs en surface. Vodafone et EE ont l’intention d’offrir un service 4G dans le tunnel sous la Manche.

Offrir un service sans fil, 100 mètres au-dessous du niveau de la mer aux 20 millions de voyageurs qui empruntent chaque année le tunnel sous-marin le plus long du monde est une première. Pour réaliser cette prouesse technologique, Eurotunnel et ses partenaires ont en effet résolu de multiples défis : travaux réalisés simultanément à la poursuite du trafic ferroviaire, dans un environnement confiné répondant à des normes de sécurité très exigeantes ; rapidité du déploiement du dispositif.

Cet accord d’Eurotunnel avec deux opérateurs de télécommunications anglais réplique la coopération réalisée avec les opérateurs de télécommunications français Orange, SFR, Bouygues Telecom à l’origine de la mise en service réussie du GSM-P dans le tunnel Sud en 2012.

Toujours soucieux d’améliorer le service offert aux clients, Groupe Eurotunnel modernise son système de transport et répond ainsi au besoin de communication croissant des voyageurs, parallèle au désir de mobilité.

 

 


  1. GSM 900, DCS 1800
  2. UMTS2100
  3. La mise en service est prévue fin mars dans le tunnel Nord

Contacts presse