Eurotunnel : chiffre d’affaires et trafic du premier trimestre 2007

  • Chiffre d’affaires de l’activité cœur de métier (Navettes Eurotunnel) en hausse de 10 %
  • Le chiffre d’affaires global s’établit à 174,3 millions d’euros

Chiffre d’affaires

Eurotunnel enregistre au premier trimestre 2007 une franche progression des revenus tirés de son activité cœur de métier, le transport de camions et de véhicules de tourisme à bord de ses Navettes : ils se montent à 111,5 millions d’euros, soit, à taux de change constant, une progression de 10 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Les revenus en provenance des entreprises ferroviaires, qui ne comprennent plus le paiement garanti "de la charge minimale d’utilisation " (MUC), s’élèvent à 60,2 millions d’euros. Hors effet disparition de la MUC, ces revenus ont progressé de plus de 6 % au premier trimestre. A titre de rappel, les paiements reçus au titre de la MUC avaient représenté, au premier trimestre 2006, 30,6 millions d’euros et leur disparition entraîne une baisse mécanique de 31 % des revenus en provenance des entreprises ferroviaires.

Le chiffre d’affaires hors transport reste comparativement marginal, à 2,6 millions d’euros.

Au total, le chiffre d’affaires d’Eurotunnel au premier trimestre s’élève à 174,3 millions d’euros. Hors effet disparition de la MUC, le chiffre d’affaires global progresse de 9 % à taux de change constant par rapport à la même période de l’année précédente (174,3 millions comparé à 160,5 millions d’euros).

Toutes choses égales par ailleurs, la disparition de la MUC aurait dû entraîner mécaniquement une baisse du chiffre d’affaires total de 16 % (part de la MUC dans le chiffre d’affaires du premier trimestre 2006.) Il ne baisse que de 9 % : l’entreprise a donc compensé plus de la moitié de la perte de la MUC versée au titre du premier trimestre 2006.

747670wf4g-getlink5.png

Trafic des Navettes d’Eurotunnel

La qualité du service proposé par Eurotunnel, la rapidité, la facilité et la fiabilité de son système de transport, qui est le plus écologique pour traverser la Manche, ont conduit de nombreux clients à faire le choix de ce service au cours du premier trimestre 2007.

Le nombre de camions embarqués dans les Navettes d’Eurotunnel s’élève à 349 359, soit une hausse de 11 % par rapport au premier trimestre 2006.

Le nombre de voitures transportées augmente dans les mêmes proportions (+11 %), soit 409 612 véhicules.

9afw9xnggb-getlink6.png

Trafic des entreprises ferroviaires

1 792 649 personnes ont pris place à bord de l’Eurostar* au cours du premier trimestre 2007, soit près de 100 000 voyageurs de plus que durant la même période en 2006, représentant une hausse de 6 % et confirmant la tendance de l’année passée, et alors même que le dernier tronçon de High Speed 1, la ligne à grande vitesse desservant Londres, n’est pas encore en service.

Les trains des entreprises ferroviaires ayant emprunté le Tunnel, ont transporté au cours du premier trimestre 2007, 365 642 tonnes de marchandises soit une baisse de 7 % par rapport au premier trimestre 2006. Ce trafic reste très en deçà des prévisions originelles et des capacités du tunnel sous la Manche.

2z0vuf39he-getlink7.png

Jacques Gounon, Président-Directeur général d’Eurotunnel, a déclaré :

" Ces très bons chiffres, particulièrement encourageants pour la société nouvelle Groupe Eurotunnel SA, confortent la décision unanime du Conseil de recommander solennellement aux actionnaires d’apporter leurs titres à l’Offre avant le 15 mai ".

Contacts presse