Eurotunnel : chiffre d'affaires et trafic du premier trimestre 2006

Le trafic et le chiffre d’affaires du premier trimestre 2006 sont difficilement comparables avec le premier trimestre 2005. En effet, Eurotunnel a bénéficié en 2005 d’une conjoncture favorable liée aux difficultés du port de Calais et au fait que le week-end de Pâques se situait en mars alors qu’il est en avril en 2006. Pour une meilleure analyse, les chiffres du premier trimestre 2004 sont rappelés pour mémoire.

Chiffre d'affaires stable

Le chiffre d’affaires total, incluant les activités transport et hors transport d’Eurotunnel, s’établit à 188,9 millions d’euros soit, à taux de change constant, au même niveau que celui du premier trimestre 2005. 

Le chiffre d’affaires de l’activité Navettes est en léger recul (- 1 %), ce qui s’explique essentiellement par les caractéristiques du premier trimestre 2005. 

Les revenus en provenance des réseaux ferroviaires, qui incluent les paiements dus au titre des charges minimales d’utilisation, sont en légère hausse (2 %), à 86,1 millions d’euros.  

Le chiffre d’affaires des activités hors transport reste marginal.

n41jdz86vy-tableau-1-t1-2006.jpg

Service des Navettes Eurotunnel

8w6eyqh9u0-tableau-2-t1-2006.jpg

Le trafic, aussi bien pour les camions que pour les passagers, est logiquement en recul au premier trimestre 2006 pour les raisons atypiques exposées plus haut. En revanche, la nouvelle politique commerciale mise en place en 2005 a permis de compenser pratiquement intégralement en chiffre d’affaires ce recul en volume, grâce à des prix moyens supérieurs à ceux du premier trimestre 2005.

Activités des Chemins de fer

Le trafic Eurostar est resté stable d’une année sur l’autre. 
Le tonnage transporté par les trains de marchandises ayant emprunté le Tunnel a baissé de 6 %.
t78ap3k1iq-tableau-3-t1-2006.jpg

Les revenus en provenance des réseaux ferroviaires sont toujours protégés par le mécanisme des charges minimales d’utilisation qui reste en vigueur jusqu’à fin novembre 2006. Les paiements dus à ce titre s’élèvent, au premier trimestre, à 30,2 millions d’euros.