ElecLink : La Commission Intergouvernementale et les autorités nationales de sécurité donnent leur accord

Getlink annonce avoir obtenu ce jour la validation, par la Commission Intergouvernementale (CIG), de son dossier de sécurité qui permet de garantir la compatibilité de l’interconnecteur avec le système ferroviaire.

Cette nouvelle étape, déterminante dans le déploiement du projet ElecLink, fait suite au succès des tests d’électrisation du câble menés à la fin de l’été en collaboration avec les entreprises spécialisées Siemens et Eurailtest. En parallèle, Eurotunnel a adapté ses procédures d’exploitation et de maintenance, ce qui permet de passer à la phase suivante de transfert technique d’électricité entre RTE et National Grid avant la mise en service commerciale prévue mi-2022.

Reconnu Projet d’Intérêt Commun par la Commission européenne, ElecLink propose une capacité d‘échange de 1 GW entre la France et le Royaume-Uni, soit l’équivalent de la consommation électrique de 1,65 million de foyers. Unique interconnexion électrique entre la France et le Royaume-Uni utilisant une infrastructure déjà existante et sans aucune interaction avec l’ecosystème sous-marin, Eleclink permet de renforcer les échanges transmanche et d’accélérer la transition énergétique engagée par les pays européens.

Yann Leriche, directeur général de Getlink, a dit « L’accord de la CIG et des Autorités de sécurité est l’aboutissement de nombreuses années de travail et le fruit d’une collaboration active entre les différents acteurs du projet. Nous sommes fiers d’avoir obtenu cette autorisation, pour toutes les équipes qui se sont investies, et pouvons mettre en service sereinement l’interconnexion cette année. »