Chiffre d’affaires de Groupe Eurotunnel - Forte progression de 24 % au premier trimestre 2011 à 179,2 millions d’euros

  • Croissance du chiffre d’affaires global de 24 % à 179,2 millions d’euros (+ 11 % sur une base équivalente1)
  • Concession du Lien Fixe sous la Manche :
    • Navettes Eurotunnel : progression du chiffre d’affaires à un rythme soutenu (+ 14 %)
    • Réseau ferroviaire : poursuite de l’augmentation du trafic Eurostar (+ 8 %)
  • Europorte : contribution significative au chiffre d’affaires en progression de 20 % sur une base équivalente

 

 

 

Jacques Gounon, Président-Directeur général de Groupe Eurotunnel, a déclaré :

" Eurotunnel enregistre d’excellentes progressions dans toutes ses activités stratégiques, grâce à des atouts qui s’imposent dans la durée : respect du client et protection de l’environnement, alors que les ferries fonctionnent au fioul et font payer des surcharges carburant. Notre activité de fret ferroviaire se développe comme prévu grâce au dynamisme des équipes de GBRf en Grande-Bretagne et d’Europorte en France. "

***

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires total de Groupe Eurotunnel pour le premier trimestre 2011 s’élève à 179,2 millions d’euros hors indemnités d’assurances, soit une croissance de 24 % par rapport à 2010, sur la base d’un taux de change constant. La progression est de 11 % sur une base équivalente1.

eutgwss7ht-getlink3.png

9r2iwimque-getlink4.png

A. Concession du Lien Fixe sous la Manche

 

Chiffre d’affaires

Groupe Eurotunnel enregistre au premier trimestre 2011 une progression de son chiffre d’affaires tiré par son activité cœur de métier, le transport de camions et de véhicules de tourisme à bord de ses Navettes, qui augmente de 14 % à 81,7 millions d’euros, à taux de change constant par rapport à la même période de l’année précédente.

Les revenus provenant de l’utilisation du réseau ferroviaire par les trains de voyageurs Eurostar et par les services des trains de fret des entreprises ferroviaires s’élèvent à 59,9 millions d’euros et enregistrent également une hausse de 5 % au premier trimestre.

Les autres revenus restent marginaux et s’inscrivent en léger repli à 1,9 million d’euros.

Trafic

35iulb7t55-getlink5.png

Navettes Eurotunnel

Le trafic a fortement progressé par rapport au premier trimestre 2010, tant en ce qui concerne les Camions que l’activité voitures.

  • Navettes Camions

La tendance positive perceptible à la fin 2010 s’est confirmée au premier trimestre en termes de croissance du marché du Détroit tout en restant en-deçà du niveau de 2007, d’avant la crise économique. Le nombre de camions voyageant à bord des Navettes d’Eurotunnel s’élève à 301 074 soit une hausse de 30 %, consolidant la reconquête de parts de marché réalisée en 2010.

  • Navettes Passagers

Le nombre de voitures transportées augmente de 7 %, soit 399 869 ; Eurotunnel, leader du transport transmanche, confirme sa position concurrentielle très forte puisque sa part de marché a même dépassé les 50 %, un seuil rarement atteint ces dernières années. Cette performance est d’autant plus remarquable que le marché transmanche a été impacté négativement par le décalage des vacances de Pâques en Grande-Bretagne - une période au trafic intense traditionnellement – qui ne tombent pas au premier trimestre cette année, alors qu’elles commençaient plus tôt l’année passée. Les autocars, pour leur part, enregistrent un repli de 6 % mais la part de marché d’Eurotunnel reste stable sur cette activité.

 

Réseau ferroviaire

  • Trains de voyageurs Eurostar

Avec 2 152 369 passagers, Eurostar a continué à enregistrer une progression de son trafic empruntant le Tunnel (+ 8 %), par rapport au premier trimestre 2010. Celui-ci avait été pénalisé par des perturbations hivernales ainsi que par l’accident intervenu en Belgique à Hal en février 2010, un évènement qui avait interrompu les services d’Eurostar au départ de Bruxelles.

  • Trains de marchandises

La hausse du nombre de trains de marchandises empruntant le Tunnel au premier trimestre à 589 trains est encourageante ; les dessertes intermodales lancées au quatrième trimestre 2010 permettent de retrouver de la croissance (+ 6 %) et de compenser l’arrêt des trafics wagons isolés. L’amélioration du climat social en Europe a également permis une stabilisation des flux, l’activité de 2010 ayant été perturbée par de nombreux mouvements sociaux.

  • Règles de sécurité dans le Tunnel

Suite au rapport émis par l’European Railway Agency (ERA), qui a confirmé que les normes européennes standards pouvaient être appliquées au tunnel sous la Manche, Eurotunnel a déposé auprès de la CIG le 30 mars 2011 une actualisation des règles de sécurité pour les convois de passagers visant à autoriser le passage des rames existantes à motorisation répartie d’une longueur de 200 mètres et à prévoir l'arrivée de nouveaux modèles.

 

B. Opérateurs de fret ferroviaire : Europorte et ses filiales

Chiffre d’affaires

Europorte est désormais pleinement intégré au Groupe Eurotunnel. Les filiales de fret ferroviaire d’Europorte représentent 35,7 millions d‘euros d’activité au premier trimestre, ce qui porte à 150 % la hausse du chiffre d’affaires enregistrée dans ce domaine ; en effet la filiale britannique GBRf, acquise le 28 mai 2010, n’a pas contribué au chiffre d’affaire du premier trimestre 2010. Déduction faite de l'activité de GBRf au premier trimestre 2011 (18,6 millions d’euros) l’augmentation du chiffre d’affaires d’Europorte France est un bond de 20 % à base constante.

Trafic

GBRf, le troisième opérateur de fret en Grande-Bretagne, poursuit sa croissance et lance de nouvelles liaisons, avec notamment le service InterHub qui relie Barking, près de Londres vers Manchester ; parallèlement, GBRf engrange les succès comme le prix d’excellence de l’opérateur de fret « Rail Business Award » décerné en février en Grande-Bretagne. De son côté, Europorte en France poursuit son développement. Déjà en charge de la gestion du réseau de voies ferrées du Port de Dunkerque depuis décembre 2010, Europorte a gagné en janvier 2011 l’appel d’offres lancé par le Port de Nantes-St Nazaire et, à la mi-mai, gérera sur le terrain l’exploitation des 42 km de voies ferrées du premier port de la façade atlantique.

Le premier trimestre a aussi vu l’ouverture de la première ligne créée par Europorte allant de Grande-Bretagne (Daventry) jusqu’en Italie (Novara) en passant par le Tunnel. Cette ouverture s’inscrit dans la stratégie d’Europorte de déployer progressivement une offre européenne transmanche. Cette période a également vu le renouvellement de contrats majeurs, tels que celui signé avec le groupe Lhoist, spécialiste de la chaux et de la dolomie, ou l’obtention de nouvelles missions, par exemple des livraisons pour Vicat depuis la Lorraine vers l’Est parisien.

S’inscrivant dans une stratégie de développement durable, le fret ferroviaire continue de démontrer chaque jour tant les avantages d’un transport propre que son potentiel de croissance.

Contacts presse